La ritournelle

Une ritournelle, simple chansonnette, tourne et boucle dans ma tête. En toile de fond, petit aiguillon, toujours revient cette chanson. Elle est belle, elle est gaie, exaltante, entêtante, l’irrésistible ritournelle. Si je l’oublie et fredonne, tout en légèreté, une autre rengaine ; quelques soupirs de temps et vite j’y reviens, à cette ritournelle. Sans cesse ressassant ma ravissante ritournelle, je la découvre profonde, enivrante, fluctuante, féconde. Je la tourne et la tords, en tous sens, à toute vitesse, je la détaille et la dilate, jusqu’à m’en emplir toute entière, de la ritournelle. Elle érode mes sens, abrutit l’essence, bâillonne toute conscience, creuse mes défenses. Et la ritournelle, simple bagatelle, tourne et boucle dans ma tête. La belle ritournelle, jolie bagatelle, tourne et boucle dans ma tête. Petite ritournelle, frêle bagatelle, tourne en boucle dans ma tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *